VETTAC - Club VTT Indre et Loire - Azay sur Cher

Actualité Club VETTAC


Passage au 29pouces, premières sensations

Publié, le 02/04/2012 á 19h42


             Partager

Je  suis passé d’un Spécialized Expert Carbonne HT 26 à un Spécialized Expert Carbone HT 29.  Les équipements sont différents,  les freins formula remplacent les Avid,  la transmission est une 2x10, la fourche sid est équipée du Brain. Quelques changements en mieux, mais qui  ne jouent pas trop sur le comportement (mis à par la fourche), et c’est bien le comportement  qui nous intéresse…..

S’il existe un point en défaveur  du 29, c’est son poids. Et bien sur, à cause des roues.  Les roues de 29 sont en moyenne à 1,7 /1.8 kg pour les bons modèles.  Les montages à la carte peuvent atteindre des poids plus attractifs. Comme je n’envisageais pas cette modification à l’achat, nous nous sommes attachés à baisser légèrement le poids  du vtt en jouant sur les périphériques, (selle italia slr 160gr, tige de selle et guidon carbone et potence easton), cette petite transformation bien cadrée dans le budget avec  reprise des pièces d’origines, permet d’obtenir un vtt de 10kg200 avec pédales, porte bidon, et compteur.  Ce gain de poids est une bonne chose et reste très acceptable pour un 29.

Malgré l’aspect  surdimensionné du vélo et l’impression de conduire un camion,  les premiers tours de roues gomment tous  vos aprioris.  Au début, vous avez l’impression de passer d’un « crosseur » à un « enduro ».  Les relances sont moins franches que sur un 26 mais vous ne ressentez aucune résistance au pédalage, sur un parcours complet la régularité dont vous faites preuve vous laisse à mon sens de bonnes jambes pendant toute la sortie.  Vous avez du rendement.  Le vélo se relance assez vite, l’inertie des roues Roval n’est pas handicapant,  elles  sont rigides (32 rayons) et d’un poids acceptable (1.66 kg).

Autre avantage : le confort qu’elles procurent. Les passages dans les racines et autres petits obstacles qui stressent les amateurs que nous sommes, sont plus aisés à franchir.

Le large guidon, adapté aux 29, permet de mener assez facilement le VTT dans les singles, surtout si vous devez attaquer un « mur » en plein virage.  Je l’ai quand même fait couper (- 2 cm), après plusieurs sorties, pour passer de 680mm à 660mm et garder un esprit « crosseur » j’ai ressenti immédiatement un changement dans la  maniabilité, alors attention, évitez les grosses amputations. 660mm me conviennent et je n’irai pas en dessous.

Le poste de pilotage est plus haut par rapport au 26, i l faut donc bien choisir l’inclinaison de sa potence.  En fait comme pour  n’importe quel vélo il faut prendre le temps de régler sa monture et c’est encore plus vrai face à la nouveauté que constitue le  29. Ce type de VTT m’a  amené à modifier mes habitudes en termes de position et de pilotage.

Le cadre,  sur le spé,  est plus court par rapport au 26 pour s’intégrer dans un ensemble plus long (toujours à cause des roues) j’aurai aimé un bon cm de plus pour ne pas avoir à le rajouter sur la potence…  Le cadre est aussi placé plus bas pour garantir une hauteur de boitier de pédalier identique au 26. Donc pas d’inquiétude de ce coté.

La transmission 2X10 est constituée d’une cassette 11/36 et de plateaux 38/24, ce montage est idéal pour le 29. Il ne faudrait pas aller, à mon avis, au-delà du 39 pour le grand plateau.
Le montage de  pneus légers est roulants est  à conseiller, l’adhérence étant plus présente que sur le 26. Ceux d’origine « spé » Renegade-Fast trak , contribuent au rendement et au confort, bien que classés en catégorie « sec » ils passent partout, il ne faut pas hésiter à rouler en basses pressions, 1.8 -1.9 pour un pilote de 70 kg, en montage tubeless.  J’ai aussi essayé moins, 1.7, dans la boue.  Pas de souci.

Après quelques sorties dont deux courses, je n’ai pas de regret, le 29 est cohérent et très agréable, il est parfaitement adapté à la rando sportive et au X Country, Je n’ai constaté que du mieux par rapport au 26. Il est plutôt bon partout, que se soit en montées en descentes ou en singles. Le point fort du 29 c’est peut-être ça : être bon partout sans toutefois être excellent, mais  pour constater l’excellence, si elle existe,  il faudra vous trouver un pilote à la hauteur !!!

Affaire à suivre….


Retour  


©2010-2018 VETTAC - Tous droits de reproduction et de représentation réservés Site édité et maintenu par mondeduvelo.com