VETTAC - Club VTT Indre et Loire - Azay sur Cher

Actualité Club VETTAC


le Run du Sillon

Publié, le 23/05/2017 á 14h22


             Partager

LE RUN du SILLON (Loire Atlantique)

Samedi 20 mai 2017

 

Le Run du Sillon est une « rando raid » longue distance qui a pour particularité d’être organisée par 5 Clubs situés entre Nantes et St Nazaire. L’AS Cordemais, Fay de Bretagne, l’USCL de La Chapelle Launay, Les Cyclos Malvillois et Savenay. Le lieu de départ tourne chaque année, pour cette édition c’est  Cordemais qui organise.

3 distances sont proposées : 80 – 100 et 120 km. L’épreuve, est toujours organisée le samedi.

Le VETTAC  a fait honneur sur cette édition 2017,  bien présent, avec  Christophe, Sébastien, Antoine, Laurent et moi-même.

Arrivés sur place, 1ère surprise, l’accueil, le parking, le retrait des plaques,  l’immense hangar dédié aux participants sont situés dans l’enceinte fermée de l’hippodrome.  Tout est sur place, accessible aucun souci de logistique !

Comme sous l’impulsion de notre président, Glolo (Laurent),  Le VETTAC se lève tôt (pour rouler plus),  dès 7h30, nous attaquons les premiers hectomètres des 120 annoncés.

Nous prenons la direction de ST Etienne de Montluc, première étape, le site de la Jannais, à 30 kms. Christophe plutôt en jambe imprime un rythme qui le mène plus en avant, nous le laissons à son bonheur avant de nous apercevoir qu’il n’est plus dans notre champ de vision. Nous sommes à plus de 19 km/h de moyenne et ne souhaitons pas accélérer avant de voir à quoi ressemble le parcours. Comme la fusée VETTAC à plusieurs étages, Seb est  missionné pour tenter la jonction, nous le retrouvons après plusieurs kms, seul, nous ne reverrons Christophe qu’à l’arrivée, lavé, séché et reposé!!  

 

                                                                                  Glolo

 

Après quelques kms, nous avons un premier aperçu des parcours. Les cinq clubs ont dû avoir à cœur de  nous faire partager leur terrain de jeux respectif. Tous les reliefs sont exploités au maximum, nous rentrons dans un carré de forêt et le parcourons dans tous les sens ; à plat autour des arbres, en descentes cassantes, en montées bien raides. Nous trouvons même des échappatoires permettant de contourner des zones plus techniques. Glolo reste compétitif sur cette zone « à risque » et vient gouter la douceur d’une petite souche bien plantée à l’endroit de sa chute !

Mais comme attendu, Glolo et Toine excellent en situation de descendeurs avec un Seb infatigable et désormais imprenable à ce petit jeu. Pour moi c’est une autre histoire, mon absence de technique légendaire me fera souvent descendre de vélo quand des blocs de roche agrémentent les descentes !

Deuxième bonne surprise : le balisage est du niveau plus-plus, les changements de directions  sont pré annoncés comme il faut, impossible de se tromper ; les ravitos sont à faire baver pas mal d’organisateurs ! Du sucré, du fromage pour vous refaire la cerise.

Nous trouvons au KM 40 quelques singles plus roulants, toujours autour des arbres, nos accélérations se soldent pour ma part par un soleil magnifique.

Peu avant midi, nous arrivons sur Malville, seulement 52 kms de réalisés, les 120 risquent quand même de piquer. Mais, le moral revient quand  une odeur de merguez nous parvient régulièrement aux narines, comme nous tournons beaucoup et zigzaguons pas mal sur des petits territoires, le fumé part, revient, on se dit c’est pour nous, ce n’est pas pour nous….Et si bien sûr, c’est bien le point de ravitaillement de Malville, sucré/salé fromage, merguez, saucisses poitrine ET FRITES. Quand nous parlons de grosse organisation, nous parlons bien de grosse organisation !

Certains sont déjà à 30 kms du final, d’autres à 50, nous, il nous reste 70 kms, la bascule n’est pas faite et la boucle de 20 qui nous propulse sur Fay de Bretagne sera aucunement un simple rajout pour faire de la distance supplémentaire, singles, parties techniques agrémentées de dénivelés seront notre quotidien.

Toine et Seb font l’élastique avec Glolo et moi. Ils roulent depuis le début des hostilités en fractionné et prennent un malin plaisir à prendre la roue des plus rapides et les retaxer ! Ils peuvent ainsi faire quelques photos en nous attendant, en haut des bosses ou à la sortie des longues parties techniques.

De nouveau de retour sur Malville, les grillades  nous amènent un peu de réconfort, là il faut dire que nous sommes tous dans le doute sur la distance restante. Les gps ont sur les  parties techniques resserrées, tendance à s’embrouiller, à stopper l’enregistrement à basse vitesse, moi j’ai carrément oublié de relancer le mien au 52ème km…alors que reste-t-il à parcourir ? 50 kms, plus moins…

Nous repartons en direction de Savenay, site du lac, certainement le plus beau, un contournement au plus près de l’eau avec une traversée de la base nautique et des passages en mono trace. Mais toujours ces foutus descentes cassantes où je me retrouve souvent à la peine et dans des positions si inconfortables que je manque d’envoyer Glolo dans le décor, il n’avait pas prévu de s’arrêter en chemin alors que moi, devant, si !

Après le 5ème ravito il ne nous reste que 20kms, nous pensions 15, là, je suis  sec, mes compagnons me bichonnent, me laissent rouler à mon rythme, devant, ce qui met les gps en veille dans certaines portions, bonjour les moqueries. Je continue de trainer ma misère l’œil rivé sur la moyenne horaire du gps, pas question de lâcher! Nous gérons les côtes avec Glolo et avançons ainsi soutenus par Toine et Seb.

Séb nous fait un petit couché sur le côté, dans les fougères...ce qui  remet de l’ambiance dans le peloton, à 10 kms de l’arrivée nous sommes tous en jambes, requinqués, l’issue nous donnes des ailes, les traces deviennent roulantes et les compteurs commencent à annoncer des vitesses respectables. Nous envoyons gaiement du braqué avec une attaque en règle de notre président. L’esprit VETTAC est présent !!

Nous bouclon ainsi 120,02 kms et 2100m de dénivelé en un peu plus de 8h de roulage. sans oublier 1 grosse heure consacrée aux supers ravito...politesse oblige et fatigue quelque fois aussi!

L’accueil final sera à la hauteur de cette journée, un  plateau repas complet, pâtes bolo, fromage dessert  avec l’incontournable bière pression. 

 

       

                           Seb                          Philou                                    Glolo                           Tophe                           Toine              

 

 Ce Run du sillon ne nous a pas laissé indifférents quant à la qualité des parcours et l’excellente organisation. Il s’adresse par les distances proposées aux vététistes confirmés mais reste très accessible pour les pratiquants assidus. L’édition 2018 sera  le samedi 28 mai au départ de Malville!

 

Philou


Retour  


©2010-2017 VETTAC - Tous droits de reproduction et de représentation réservés Site édité et maintenu par fan2vélo.com