VETTAC - Club VTT Indre et Loire - Azay sur Cher

Actualité Club VETTAC


La Jean Racine 2017

Publié, le 05/05/2017 á 14h55


             Partager

 

LA JEAN RACINE 2017

 

                                                                 

 

6 vététistes du VETTAC au départ, 2 sur le parcours 90 kms 4 sur le parcours 120 kms, objectif atteint pour tous.

 

Ce dimanche 30 avril était un jour particulier pour Christophe, Antoine, Lolo notre Président  , Didier , Daniel et moi (Séb).

Levés vers 3 h pour un RDV à 4 h 45 à Autréche,  nous sommes arrivés vers 6 h 30 à St Rémy-lès-Chevreuses.

Chacun se prépare, nous procédons au montage des vélos et comme il est d’usage Lolo immortalise le moment. Il essaie à l’occasion son nouveau joujou La GoPro vocale … et je dois dire que nous l'avons bien taquiné à  l'entendre s'en servir.

 Nous sommes finalement tous prêts à rejoindre le site de départ, nous ne sommes pas les premiers mais nous ne ferons pas la queue pour récupérer nos plaques, encore une petite photo avant de , partir, sans Didier et Daniel déjà en route sur le 90 kms. Nous décidons également de partir avant la  " Mass Start prévu de 7h,  il fait frais mais beau, les objectifs sont clairs,  boucler les 120 kms, arriver avant la pluie et tous en entier.

A peine 500 m d'effectués que ça monte déjà vers un single bien sympa histoire de nous mettre en jambe, çe qui nous  donne un aperçu de ce qui nous attend pour la suite.

Au 5éme km, on s'interroge déjà sur la direction à prendre ! nous suivons le fléchage avec d'autres Vettistes , nous entamons une descente mais les gps nous signalent  "hors trace " ça commence bien ! Les copains échangent avec les autres pour trouver le bon chemin, pendant que j'inspecte ma roue arrière qui faisait un bruit bizarre, et là ! je découvre un rayon cassé et forcément je peste car c'est une roue prêtée par  Bike Paradise, j'appréhendais de la casser,  autant dire que je ne suis plus du tout serein voir très pessimiste sur mes chances de terminer les 120 kms. Antoine  attache le rayon à un autre en me rassurant, j'ai vraiment envie d'y croire.

Du coup nous remontons pour finalement retrouver la bonne trace.

Nous traversons St Rémy pour attaquer  la 1 ère grosse bosse , " le chemin Jean Racine " qui longe le Château de la Madeleine avec un pétard à 21 % chacun monte à son rythme , 2 ,3 photos  en haut, et nous repartons direction Gif sur Yvette en traversant un bois ou là encore nous avons rencontré un soucis de balisage , 1 er ravito à 25 km , nous faisons halte et repartons. Ca monte et forcément ça descend derrière ,des singles à en revendre, des descentes techniques des petits sauts ( pas bon pour la roue tout ça ! ) mais pour le moment ça tient !

Par moment, on entend des " Gropro photo " ou encore des " GoPro rafale. Et ça, ça met l’ambiance on se marre de voir Lolo parler à son jouet. Plus tard,  Lolo  pestera après un mec qui ne le laisse pas passer sur un passage technique. Oui tout nous amuse !!

Nous arrivons au second ravito,  en sous-bois, semblable au premier avec du salé pour l’équilibre alimentaire. Suit,  une partie plus roulante faite de faux plats qui longent une ancienne ligne de l'Aérotrain " la voie verte " puis nous empruntons une départementale sur 800 m.

Après cet intermède très « routier » nous avons   tourné vers un chemin menant à la forêt de Limours. Notre allure est tranquille, on en profite pour parler.

Tof est devant avec Antoine et derrière nous suivons le train, Lolo et moi. Nous observons Antoine et Tof rigoler ,Tof lui tapote l'épaule, tout le monde se détend….plus de singles, plus de techniques… mais ils sont  si proche que  les guidons se  touchent et c’est le drame ! Tof est déséquilibré,  on croit un moment qu'il réussira à défier la gravité ... en vain ! Avec Lolo nous sommes spectateurs impuissants  du pauvre Tof qui se sacrifie pour préserver son Scott  tout neuf. Il se relève avec un coude écorché le cuissard déchiré et une plaie à la cuisse pas trop jolie. En mode guerrier, on soigne avec ce qu'on a , mais notre accidenté est plus inquiété pour son vélo. Ça jette immédiatement un froid sur le groupe. Nous repartons et nous faisons face à une énième perte de tracé ou défaut de balisage !l là ça fait beaucoup pour un tel événement ! Dommage, le parcours est génial, très varié et nous avons de superbes vues.

On arrive enfin au troisième ravito, bon pour le moral mais il n’y a plus pas grand-chose à  grignoter et on nous annonce qu'il n'y a plus d'eau ! 

Un petit check : Tof sert les dents, il se bat,  et  la roue à l'air de tenir... L'eau arrive 5mn plus tard.

Nous reprenons le cours de notre raid, le parcours est toujours en forme d'électrocardiogramme, c’est une particularité de la JR, mais ça monte de plus en plus dur et c'est parfois très technique.

Toine le spécialiste est  tout en maîtrise, Lolo en guerrier, Tof le visage fermé ne lâche rien et moi je me sens de plus en plus à l'aise dans les descentes techniques, nous progressons en respectant la moyenne que nous nous sommes fixée. 

Il est environ 14 h, il doit nous rester  50 kms quand nous recevons des gouttes, la pluie s'intensifie, nous nous arrêtons pour nous couvrir çà s'annonce bien galère si la pluie persiste .

Par chance c'était une averse et le terrain de jeu n'a pas eu le temps de se dégrader.

Nous arrivons  au 4ème ravito, très bien garni, avec de la charcuterie, du sucré salé, rien à redire sur celui-ci, on s'y attarde surtout  Toine et Lolo 😁.

Tof fait  grise mine la douleur s'amplifie, il songe a rallier l'arrivée par la route, Toine réussit à le convaincre de terminer avec nous.

Tof est en mode courage il repart  avec nous  avec nos encouragements. Bonne nouvelle cette fois,on prend la route sur 1 km. Mais après il y a une grosse bosse,  Lolo l’avait annoncée, et elle pique !!. Tof sert les dents et nous fait une grande démonstration de courage pendant que Lolo parle à l’oreille de  sa GoPro  ! 😃

Nous arrivons au dernier ravito !, Il reste une quinzaine de kms ça commence à sentir bon !

Le ravito !euuuh comment dire ! Il ne restait plus grand chose et j'avais même l'impression qu'ils étaient en train de plier ! 

On ne s'attarde pas , un bout de cochonnaille on se désaltère et on se lance à l'assaut de l'arrivée, Questionné par Lolo, un organisateur nous assure qu'il n'y a plus qu'une bosse très raide , à peine 2 kms. Elle sera suivie par une partie technique très sympa.

Ca  descend puis une autre bosse ( le mec avait oublié celle-là 😃 ) bref on la monte c'est très rocailleux ça descend sur le même type de terrain , nous croisons de plus en plus de promeneurs , ça sent bon l'arrivée !

Nous surplombons un étang avec une jolie vue, c'est  le moment que choisit  Lolo pour faire  une ultime photo du team.

Allez un dernier coup de rein !

Nous entrons dans la forêt de départ, et cette fois-ci  nous descendons vers l'arrivée tous heureux d'avoir terminé,  mon GPS dit 121 kms et 2800 m de dénivelé+,  « on l’a faite cette JR » !! 

Après l'arrivée nous nous jetons sur le sandwich saucisse ( saucisses pour Antoine 😉 ) Tof ,de son côté file panser ses plaies.

On se pose en attendant le retour de notre blessé, nous échangeons sur le  balisage catastrophique avant de prendre le chemin du parking. Il faut faire vite car la pluie arrive.

Didier et Daniel ont terminé les 90 kms félicitation, à eux car la JR est un gros morceau sur tous les parcours. 

 

Sébastien P


Retour  


©2010-2017 VETTAC - Tous droits de reproduction et de représentation réservés Site édité et maintenu par fan2vélo.com